Accueil
Présentation
Qui sommes-nous
But de l'association
Adhésion
Contact
Mentions légales

AFICS : Association de Femmes pour l'Information après Cancer du Sein

Actualités Informations juridiques Biographie Groupes de parole Parrainage


Informations médicales : Tamoxifène

Le tamoxifène a été dans les années 80 un progrès important dans la prévention de la récidive de cancer du sein.  C’est le premier médicament anti-estrogènique utilisé en traitement adjuvant si bien qu’il est aujourd’hui bien connu.

Il diminue le risque de récidive du cancer au niveau local et au niveau général. Il diminue aussi le risque de décès. Il est efficace lorsque le cancer est hormonodépendant (les 2/3), qu’il y ait envahissement ganglionnaire ou pas, que la femme soit ménopausée ou pas.

Il diminue environ de 45% le risque de récidive et de 25% le risque de décès. Cette effet est relatif, c'est-à-dire que plus le risque de récidive est grand, plus le bénéfice du médicament est important.

Par exemple, lorsqu’on estime que le risque de récidive est de 20% sans traitement, le tamoxifène diminue le risque de 45% soit 9 %, le risque de récidive sous traitement devient de 11%.

Si le risque de décès est estimé à 8% sans traitement, le tamoxifène diminue le risque de 25% soit 2%, le risque devient donc de 6%.

Le traitement consiste à prendre un comprimé par jour pendant 5 ans le plus souvent. Actuellement la tendance est d’augmenter la durée des traitements lorsque le risque de récidive est important. Le prolongement du traitement est à discuter individuellement.

Le tamoxifène est un SERM (Selectiv Estrogen Receptor Modulator) c’est-à-dire qu’il a des effets estrogéniques sur certains organes et des effets anti-estrogèniques sur d’autres organes.

L’effet anti-estrogénique s’exerce au niveau du sein et du cancer, c’est l’effet recherché.

L’effet estrogénique s’exerce au niveau de tous les autres organes. Il peut être délétère ou bénéfique :
Effet estrogénique délétère au niveau de l’endomètre (muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus). Il augmente légèrement le risque de cancer.

Effet estrogénique au niveau du foie, il s’agit d’une augmentation du risque de phlébite, ce risque est commun à tous les estrogènes pris par voie orale (comme la pilule).

Ces effets sont à prendre en considération, ces femmes doivent être suivies sur le plan gynécologique afin que soit dépistée précocément toute anomalie au niveau de l’utérus, le cancer de l’utérus se soigne bien lorsqu’il est diagnostiqué tôt. Le tamoxifène ne peut pas être prescrit aux femmes qui ont une anomalie de coagulation connue ou qui ont un antécédent de phlébite. Ces effets étant extrêmement faibles, ils ne modifient pas la survie globale, le bénéfice du tamoxifène par rapport aux risques est indiscutablement positif.

Effet estrogénique bénéfique au niveau ostéo-articulaire, il diminue le risque d’ostéoporose.

Effet cardio-vasculaire bénéfique : cet effet est intéressant surtout en début de ménopause. Chez les femmes âgées ou qui présentent des facteurs de risque cardio-vasculaires importants, il peut provoquer une thrombose (caillot) sur une artère déjà rétrécie par athérome et provoquer l’accident, c’est pourquoi il a été parfois accusé de provoquer des AVC (les femmes meurent 7 à 8 fois plus de maladies cardio-vasculaires que de cancer du sein).

Ce risque est trop souvent négligé pourtant en cas de doute, un bilan peut-être envisagé afin d’évaluer avec précision le bénéfice au niveau du sein et le risque au niveau cardio-vasculaire.

Les autres effets indésirables sont une augmentation  légère du risque de cataracte, il provoque des bouffées de chaleur, des sécrétions vaginales plus abondantes. Les femmes se plaignent souvent de prise de poids et parfois de tendance dépressive.

Le tamoxifène n’est pas contraceptif, une contraception est indispensable chez les femmes jeunes (il a même un effet stimulant sur l’ovulation).

Informations médicales

Suite : Inhibiteurs de l'aromatase