Accueil
Présentation
Qui sommes-nous
But de l'association
Adhésion
Contact
Mentions légales

AFICS : Association de Femmes pour l'Information après Cancer du Sein

Actualités Informations juridiques Biographie Groupes de parole Parrainage


Info médicales : Le traitement hormonal de la ménopause

L’information sur le THM ne fait pas partie des buts de l’association, mais les effets du traitement hormonal de la ménopause et du traitement adjuvant par tamoxifène ou inhibiteur de l’aromatase découlent tous des effets des estrogènes. Le lien est incontestable, parce qu’à partir des effets des estrogènes en physiologie, on peut anticiper les effets des différents traitements : estrogéniques pour le THM, anti-estrogéniques puissants pour les IA et à la fois estrogéniques sur certains organes et anti-estrogéniques sur d’autres organes pour le tamoxifène. Ces effets sont donc prévisibles en théorie et ont été vérifiés au cours d’études.

L’autre point commun de ces différents traitements est que :
- d’une part ces traitements ont des effets importants sur la santé et le bien-être des femmes,
- d’autre part il existe, aujourd’hui en France, une désinformation considérable sur leurs effets. Le traitement hormonal de la ménopause a pour but de remplacer les estrogènes qui font défaut après la ménopause, en utilisant des hormones les plus proches possibles des hormones naturelles. Le traitement par inhibiteur de l’aromatase a des effets anti-estrogéniques puissants.

La connaissance des effets des estrogènes en physiologie est donc essentielle pour analyser les effets de ces traitements, malheureusement, il semble que les décideurs de ces traitements ne disposent pas de toutes ces connaissances. Cela peut contribuer à expliquer les amalgames faits entre les différents THM (traitement utilisés aux USA qui ont fait l’objet de la WHI et les traitements dits « à la Française ») et les différents traitements hormonaux adjuvants utilisé après cancer du sein (tamoxifène et Inhibiteurs de l’aromatase).


Il existe 3 grandes associations de médecins qui s’intéressent particulièrement à la ménopause. Se sont :
-  l’AFEM = Association Française pour l’Etude de la Ménopause,
-  le GEMVI = Groupe d’Etude sur la Ménopause et le Vieillissement Hormonal,
-  l’IMS = Société Internationale de Ménopause.

Elles possèdent, toutes les 3, un site internet qui dispose d’une rubrique destinée au grand public, facilement consultable. L’information est objective sur les traitements et leurs effets. Le bénéfice et les risques des traitements sont expliqués clairement. Ces associations se plaignent de ne jamais avoir été consultées lors des mises à jour faites à propos des recommandations sur les THM par l‘Agence Nationale de Sécurité du Médicament et la Haute Autorité de Santé, si bien que leurs recommandations sont très différentes, l’avis de l’ANSM et l’HAS est uniquement à charge contre le THM, la seule source citée étant l’Institut du cancer.


Une communication est particulièrement intéressante et décrit bien la situation actuelle : c’est la conférence d’ouverture du Professeur Israël Nisand au congrès du GEMVI du vendredi 21 et samedi 22 novembre 2014. Je la recommande aux personnes intéressées. Elle est accessible sur le site du GEMVI.

Le THM est aujourd’hui contre indiqué après cancer du sein.

Informations médicales

Suite : Traitement hormonal adjuvant